‘The Fosters’ Elliott Fletcher dit qu’il n’a rien à voir avec son personnage Aaron en matière de discours de haine

Votre Horoscope Pour Demain

Elliott Fletcher, qui incarne le personnage ouvertement gay d'Aaron Baker dans The Fosters de Freeform, dit qu'il n'a rien à voir avec son personnage en matière de discours de haine. 'Je pense que les gens qui utilisent le discours de haine sont ignorants et méritent d'être éduqués', a déclaré Fletcher à MTV News. 'Je ne crois pas à l'utilisation de ce genre de langage.' Fletcher, qui est également gay dans la vraie vie, a déclaré qu'il ne subissait pas personnellement beaucoup de discours de haine, mais qu'il l'avait vu de ses propres yeux. 'J'ai vu cela arriver à d'autres personnes et je pense que c'est terrible', a déclaré Fletcher. 'Cela me rend tellement fou.'



Favorise

Forme libre



Elliot Flecher prendre à Twitter hier pour éclaircir une assez grosse divergence d'opinion entre l'acteur et son personnage, Aaron Baker . Sur le dernier épisode de Les Fosters 'Bienvenue dans le Jungler', Aaron discute de son soutien indéfectible à la liberté d'expression. Mais cette perspective est l'antithèse même de ce que sa petite amie Callie Foster (joué par Maia Mitchell) croit, et ce qu'Elliot soutient réellement IRL.

Dans l'épisode, l'implication de Callie dans les manifestations sur le campus provoque des tensions majeures avec son petit ami Aaron. Il essaie de rester ouvert d'esprit et rejoint même Callie lors d'une réunion pour empêcher un orateur raciste de parler au corps étudiant, mais il n'est pas d'accord avec son approche de la cause. Lorsque Sean et Ximena demandent pourquoi il est d'accord avec le discours de haine, il explique que ce n'est pas le cas – il est pour la liberté d'expression. Aaron pense que pour résoudre les problèmes, les deux parties doivent exprimer leurs propres opinions, puis avoir une conversation sur les points de désaccord. Sean et Ximena interpellent Aaron sur son privilège d'homme blanc, et Callie est choquée par les croyances de son petit ami.

Au cours du week-end, des groupes suprématistes blancs et néonazis se sont rassemblés pour protester Charlottesville, le plan de Virginie pour enlever une statue confédérée. Les choses ont mal tourné entre les nationalistes blancs et les contre-manifestants. Plus tard dans la journée, quelqu'un a percuté un groupe de contre-manifestants, tuant une personne et en blessant de nombreuses autres.



À la lumière des événements actuels, Elliot a tenu à préciser qu'il n'est pas son personnage. L'acteur ne pense pas que le discours de haine devrait être protégé par la liberté d'expression de notre pays, il a donc publié une comparaison des croyances d'Aaron et de ses propres pensées.

tu étais tout ce que je voulais paroles

Dans son tweet, Elliot déclare que je ne soutiendrai jamais les personnes racistes, homophobes, transphobes, sexistes, capacitistes ou nazies/suprémacistes blanches. Il poursuit en soulignant qu'il est de son devoir, en tant que personne extrêmement privilégiée, de s'impliquer.

Elliot encourage ses abonnés Twitter à s'impliquer et à défendre ce en quoi vous croyez, et nous sommes tout à fait d'accord !

Articles Que Vous Aimerez Peut-Être